Quelles sont les questions à se poser pour le financement de votre monte-escalier ?

En situation de perte d’autonomie, il est plus qu’indispensable d’envisager d’aménager convenablement son logement, afin de l’adapter à vos besoins. Il est tout aussi important de retrouver une plus grande sécurité et un meilleur confort de vie. Dans ce cas, l’installation de monte-escalier est très sollicitée. Ce dernier est un équipement qui permet de diminuer les risques de chutes et de blessures au sein de sa maison. Mais avant de décider d’investir dans un monte-escalier, il est important de bien se poser quelques questions.

A qui est destiné le monte-escalier ?

Vous devez avant tout comprendre si vous faites partie des personnes cibles qui peuvent se servir d’un monte-escalier. Cette installation est dédiée à de nombreux types de personnes :

  • Les personnes âgées à faible mobilité
  • Les personnes à mobilité réduites (victime de maladie chronique, en convalescence, victime de blessures, etc.)
  • Les personnes handicapées permanentes

Si vous vous retrouvez parmi l’un de ces types de personnes, alors vous pouvez envisager une installation de monte-escalier.

Pour plus d’informations, vous pouvez également cliquer ici.

Quel sont les types ou modèles de monte-escalier adapté à mes besoins ?

Sur le marché, vous verrez de nombreux modèles de monte-escaliers pouvant répondre à des besoins généraux mais aussi spécifiques. Il faut cependant distinguer deux types de monte-escalier pour personnes âgées et personnes handicapées :

  • Le monte-escalier droit : Un équipement spécifique pour les escaliers droits
  • Le monte-escalier courbe : Un équipement qui s’adapte à des structures d’escaliers différents (en courbe, droit)

Combien coûte un monte-escalier

Il faut savoir que le prix d’un monte-escalier va dépendre de nombreux facteurs, à savoir :

  • La qualité
  • La taille
  • Le design
  • Le type 

Ainsi, vous aurez généralement une fourchette de prix comprise entre 3000 et 10 000 euros.

Il est tout aussi possible de louer un monte-escalier dans le cas d’un handicap temporaire.

Est-il possible de bénéficier d’une aide financière à l’achat et à l’installation d’un monte-escalier ?

Sachez qu’il existe plusieurs aides financières pour acquérir et installer un monte-escalier. Parmi les aides les plus sollicitées vous avez par exemple :

  • L’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat ou ANAH
  • La Prestation de Compensation du Handicap ou PCH
  • La Majoration pour la Vie Autonome ou MVA
  • L’Allocation Personnalisée d’Autonomie ou APA
  • Le crédit d’impôt
  • La Caisse d’allocations familiales ou CAF
  • Les Collectivités territoriales
  • Les Caisses de retraite

Est-il important de demander l’aide d’une auxiliaire de vie en même temps ?

Dans de nombreux cas, disposer d’une aide à domicile peut s’avérer très utile, notamment pour une personne âgée dépendante. Une auxiliaire de vie pourra ainsi vous accompagner au quotidien pour vous aider notamment dans certaines tâches, à savoir :

  • Faire le repas
  • Faire les courses
  • Faire les toilettes
  • Avoir une assistance lors de l’utilisation du monte-escalier